Aujourd'hui c'est officiellement la fin de mon congé maternité.

Ouille.

2 mois et demi que mon petit bonhomme est là, 2 mois et demi qu'il a montré sa merveilleuse bouille.

C'est aussi & malheureusement une quarantaine de jours d'hospitalisations, de trop nombreux examens invasifs et douloureux (la prise en charge de la douleur à l'hôpital....moué moué moué) de chirurgies, d'anesthésies, de pleurs, d'angoisses, de regards qui demandent de l'aide, qu'on le laisse tranquille, d'être à la maison près de ses parents.

Ca fait beaucoup pour un si petit bébé. Beaucoup aussi pour ses parents.
D'ailleurs comment profiter réellement de son congé maternité dans un tel contexte ?
Et en profite t on vraiment parce que même lors de petits moments de répit, la fatigue accumulée, le stress des jours passés, des jours présents à l'affut d'un nouveau problème et donc d'un nouveau séjour à l'hôpital, de souvenirs déjà trop douloureux...

La seule solution pour avoir quelques jours de plus c'est de demander le congé post-natal (on l'appelle pathologique mais celui ci correspond aux 14 jours avant la date officielle du congé maternité)

28 jours pendant lesquels, je vais pouvoir profiter de mon enfant, de la vie à trois, me reposer, le voir grandir, évoluer & peut être sauver un allaitement qui faibli beaucoup.

Il y a aussi le congé parental, mais les indemnités versées sont tout de même faibles..

Et vous, avez vous du reprendre rapidement votre travail après un congé maternité perturbé de ce genre ? 
Quelle(s) solution(s) avez vous envisagé ? Comment s'est passé votre reprise ?

Vos réponses m'interessent beaucoup, merci de prendre le temps de me laisser un petit message.