Aujourd'hui tu as 9 mois. C'est fou comme le temps passe vite. On me l'avait pourtant dit quand j'étais enceinte, mais à force de l'écouter on ne l'entend plus.

Tu as passé autant de temps dedans que dehors. Ce matin, je t'ai demandé où est ce qu'il faisait meilleur à vivre & j'ai répondu pour toi "dedans".

Dedans tu y étais dorloté à chaque instant, tu avais la bonne température, bercé par mes pas, ma respiration, les battements de mon coeur, ma voix. Dedans tu mangeais à volonté, les jeux d'eaux étaient permis sans restriction. Dedans aucune douleur ne t'a atteint, on ne t'a pas demandé d'être fort et courageux avant l'heure. Dedans il n'y avait que de l'amour.

Mais il a bien fallu sortir & vivre. 9 mois d'une vie de bébé pas comme les autres, une vie pleine d'embuches, de douleurs, de contraintes. Et pourtant...

Pourtant tu as continué à être bercé aux rythmes de mes pas, de ma respirations, des battements de mon coeur & de ma voix. Les bras, les calins, les tétées, l'écharpe de portage ont contribué à concerver une certaine sérénité, un amour profond.

Pourtant tu as été encore plus aimé une fois que je t'ai vu, une fois que nous nous sommes rencontrés, que je t'ai senti, respiré, embrassé. Cet amour s'est multiplié par dix, par trente, par cent...

Chaque jour est un moment de bonheur. Le réveil & ta joie intense du premier calin, lorsque tu te régales de tes repas mais que ton biberon reste ce que tu préfères, lové dans nos bras. Tes sourires quotidiens, tes regards coquins pour attirer notre attention & nous faire rire, le plaisir que tu as lorque tu reconnais ta famille, nos amis, les personnes qui prennent soient de toi. Tes progres qui me suprennent à chaque fois, tes jeux chantant. Ton corps qui change, grandit, grossit pour te rendre encore plus beau.

Finalement, tu y étais peut être mieux dedans, mais moi je te préfère dehors pour t'aimer encore plus fort.

DSC_1345-1_Ball_Seeme