A Dieu 2013, bonjour 2014.

Ce n'est qu'un jour après l'autre. Le lendemain de la veille. Mais c'est presque symbolique, on a envie de croire qu'une nouvelle année apporte son lot de malheurs & de bonheurs & que l'on peut, veut, mettre de côté ce qui nous a déplu ou a été difficile. Aurevoir mauvais souvenirs.

Pour ma part, le 31 a été un jour bizarre. J'étais contente de retrouver notre bande de copains, leurs enfants, découvrir un petit village près de Narbonne, voir leurs petits bouts avec quelques centimètres en plus, partager des souvenirs et des moments sympas dans nos déguisements de soirée pour passer ensemble le tic tac de l'horloge.

Malgré ça, j'ai ressenti une vive tristesse, une angoisse, une douleur. Cette année a été l'une des pires pour nous.

Nous avons failli perdre notre tout petit à deux reprises. Nous avons été impuissant quant à son état de santé que nous ne comprenions pas tout comme les médecins qui le suivaient. La culpabilité a été forte. Il s'est retrouvé dans un été dramatique, a été opéré pour la 3ème fois depuis sa naissance, a eu une poche de colostomie, un terrible choc pour nous. Il a fallu gérer cette poche & ses inconvénients parfois très très pénibles. Nous avons cru souffler quelques jours en vacances mais un épidode de gastro a faillu l'emporter (je vous épargne les détails terrorisants du pourquoi du comment...).

Ce sont des semaines, des mois d'angoisse, de peur, de fatigue extrème, de sentiment d'injustice.

Il y a eu des hauts c'est vrai. Le voir grandir, faire des progrès, vaincre contre la maladie, reprendre des forces en quelques jours, quelques semaines. Epater médecins & soignants, rentrer bien plus tot que prévu à la maison, le voir prendre un kilo par mois grâce à sa poche, le voir tout comprendre, se laisser faire de très longues minutes pendant ses soins, le voir redécouvrir le plaisir de manger, de se mobiliser. Partir un wk à l'étranger en amoureux & répondre "oui" à une demande en mariage. Son sourire en tout temps, son amour inconditionnel. Le soutien de nos amis, de notre famille. Une sortie au resto puis au ciné. Son premier anniversaire. Sa quatrième opération, 6 longues heures & puis un appel pour apprendre que tout va parfaitement bien, qu'il n'aura pas de cathéter central & que la poche a été enlevée. Une putain de claque, une putain de joie. Apprendre à vivre normalement sans inquiétude constante. Le voir grandir & grossir encore, progresser toujours. Voir son oeil briller de malice, être fier de lui, fêter un Noël dans la joie, le voir exciter à l'ouverture de ses cadeaux. Les bébés des copines, les copines. Le travail qui se passe bien. L'amour entre nous deux encore plus fort. La vie à trois.

DSC_0368

Tout ça c'est un peu pret 2013.
Tout ça c'est assez lourd, douloureux mais heureux 
aussi .

Aurevoir 2013. Tu ne me manqueras pas parce que 2014 sera une année de santé & de bonheur.
Ca ne peut pas en être autrement !

Je vous souhaite très sincèrement une bonne année, douce, en bonne santé, & en sachant apprécier les petits bonheurs au quotidien...

 

Et puis si tu as envie de rire, de papoter, te partager, je suis ici &  aussi :)